Pour de millions d’enfants dans le monde le droit à l’éducation qui est essentielle pour l’instruction, l’épanouissement social et l’intégration professionnelle demeure un luxe. Malgré les efforts consentis à travers les objectifs du programme Éducation Pour Tous (EPT) de même que ceux des OMD, 781 millions d’adultes sont encore confrontés à la crise de l’apprentissage avec des difficultés à lire et écrire.

Les multiples raisons de la non-scolarisation des enfants

L’éducation de base n’est pas toujours une garantie pour tous les enfants du monde en raison de leurs identités culturelles, de leur appartenance religieuse, de leur appartenance à une minorité sociale ou à cause d’un handicap. Dans de nombreuses sociétés du monde sans distinction de caste, la question du genre demeure un frein à la scolarisation des jeunes filles. La précarité de nombreux ménages oblige les enfants en âge d’être scolarisé à travailler pour participer aux charges du ménage. Les difficultés liées à l’alimentation ou les problèmes de santé aggravés par le sous-développement ou les mauvaises politiques en matière d’éducation sont autant de causes de l’absence de scolarisation, de la crise de l’apprentissage ou de la déscolarisation des enfants.

Le consensus autour des perspectives d’action

Des organisations militant pour le droit à l’éducation aux décideurs politiques les réflexions s’accordent sur la nécessité de sensibiliser davantage toutes les couches sociales. Aussi les jeunes issus de milieux défavorisés ou en situation de vulnérabilité doivent pouvoir bénéficier de projets de formations professionnelles avec une attention particulière pour la jeune fille pour une insertion durable dans le tissu économique. Au-delà de l’accès universel à l’éducation, une formation de qualité doit être dispensée aux enfants par un personnel qualifié avec des capacités renforcées. En termes logistiques, chaque pays doit veiller à la mise en place d’infrastructures de qualité et des ressources pédagogiques adéquates dans un environnement éducatif de plus en plus digitalisé.